FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Nouvelle technique de séparation du gras du lait avec des ondes ultrasonores

Dans le cadre d’un projet co-financé par la Fondation Dairy Geoffrey-Gardiner et le Conseil australien de la recherche, une équipe, de l’Université de technologie de Swinburneet de l’Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle (CSIRO,)a réussi à séparer à grande échelle la crème du lait entier en utilisant des ondes ultrasonores permanentes : une nouvelle technique de séparation rapide qui était utilisée seulement à petite échelle.

Cette technologie non destructive utilise un dispositif composé de deux transducteurs à plaques, entièrement submersibles, placés à chaque extrémité à l’intérieur d’un réacteur rectangulaire.

L’un des transducteurs produit des ondes ultrasonores, d’un à deux mégahertz, tandis que l’autre agit comme un réflecteur. Une fois les ondes sonores appliquées au lait, ce dernier se sépare de son gras sous forme de globules de tailles différentes. Ces derniers peuvent être utilisés pour fabriquer de nouveaux produits laitiers avec des propriétés améliorées. En effet, des études antérieures ont montré que les fromages fabriqués à partir de lait avec de petits globules de graisse ont un goût supérieur et une meilleure texture, tandis que le lait (ou la crème) avec de plus gros globules de graisse permettent de formuler des beurres savoureux.

Cette technologie permet de séparer les globules gras du lait avec des débits élevés allant jusqu'à 30 litres par heure. Elle est donc plus rapide que les méthodes traditionnelles comme la sédimentation ou la flottation.

Pour en savoir plus

www.csiro.au

Calendrier

Mai 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter