FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Une nouvelle méthode pour éliminer les résidus d'arsenic du riz

Dans une étude, publiée dans la revue PLoS ONE, le 22 juillet 2015, des chercheurs de l’institut pour la sécurité alimentaire mondiale de l’Université Queen’s ont mis au point une nouvelle technique de percolation permettant d’extraire l’arsenic contenu dans les grains de riz lors de sa cuisson.

La percolation étant une technique qui permet de purifier le riz, par exemple, à l’aide d’un passage continu d’un fluide à travers les grains du riz. 

Dans cette étude, les chercheurs ont testé deux méthodes: la première consiste à condenser et renvoyer, en circuit fermé, de la vapeur d’eau dégagée par l’eau de cuisson en ébullition. Celle-ci est retirée une fois le riz cuit. La seconde méthode se base sur le principe des cafetières italiennes où l’eau est chauffé dans un compartiment jusqu’à ébullition avant de traverser un autre compartiment contenant le riz pour enfin se déverser dans une verseuse.

Les deux techniques ont permis d’éliminer une grande quantité d’arsenic. La première est plus efficace, avec un taux d’arsenic éliminé allant de 59% à 69% contre seulement 49% pour la seconde.

Les auteurs de cette étude espèrent avoir apporté la preuve qu’il est possible de fabriquer, à moindre coût, des cuiseurs de riz utilisant la percolation. Ceux-ci seraient destinés essentiellement aux usines de production de riz pour bébés. Les bébés étant beaucoup plus vulnérables face aux doses d’arsenic contenu dans leur alimentation du fait de leur faible poids.

Pour en savoir plus

http://journals.plos.org

Calendrier

Septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Newsletter